Raisons d’être

 

 

Le plaisir du jeu au volley ball requiert  3 conditions

 

1.       savoir faire vivre le ballon ensemble

pédagogie développée en 4 séances, stages gratuits pour les démunis

 

2.       participer à la compétition

le volley ball est une confrontation organisée

la compétition est le seul lieu où le plaisir du jeu, qui n’est pas le plaisir de la victoire, peut éventuellement apparaître

 

3.       jouer contre une opposition de niveau équivalent

un déséquilibre accentué tue le plaisir du jeu

le volley ball mixte comporte presque toujours ce type de déséquilibre : le filet est bien plus haut que les 2.24 adaptés au volley féminin (pas de bloc, ni d’attaque au sol pour les filles …), les garçons peuvent attaquer sans parade, … quel est ce plaisir ?

Le volley ball mixte, principalement joué par des « retraités du volley », n’a ni la vocation ni la possibilité d’intégrer des débutants, les féminines ont un niveau technique « sélectionné », doivent se mettre au service des garçons, et se contentent souvent d’une performance meilleure que les garçons en défense et relance.

 

 

à Demande NPVB à Ufolep 44 : championnat féminin 2.24 m hors week end, espéré pour 2005

à en parallèle, championnat masculin 2.43 m hors week end

à maintien du volley ball mixte actuel 2.40 m, « sympathique et convivial », pour ceux qui le préfèrent

 

 

UfolepVB  et FFVB : c’est le même sport

 

1. NPVB est affilié FFVB : face à ces demandes de championnat M & F hors week end, les instances départementale et régionale sont totalement inertes.

Quant à la « formation » du joueur, c’est l’éternelle sélection qui est à l’œuvre, et 19 candidats sur 20 vont rapidement abandonner ou végéter.

 

2. NPVB a demandé aussi l’affiliation Ufolep en 2004, dans le but de parvenir à l’organisation de ce championnat féminin : il est impossible de développer l’apprentissage et le plaisir de jouer des féminines débutantes avec du volley ball mixte.